fbpx
Posted in Conseils entraînement Nutrition sportive

Comment bien passer les fêtes de fin d’année lorsqu’on est cycliste ?

Comment bien passer les fêtes de fin d’année lorsqu’on est cycliste ? Posted on 20 décembre 2016

Aujourd’hui l’équipe Pédaleur vous livre tout en humour ses conseils pour vous aider, vous cyclistes, à “survivre” durant les fêtes de fin d’année. Bon on ne va pas vous mentir, la fin de l’année avec Noël et ses différents repas de « fêtes » constitue certainement la période la plus « délicate » pour le cycliste qui se soucie toujours du moindre gramme. L’occasion de se remémorer l’un des chefs d’oeuvre du cinéma (Une référence pour tous les cyclistes du moins !)

Et qui vous jettera le silex la pierre ! Comment ne pas vouloir profiter de ces bons moments après une dure année de labeur ? Certainement pas l’équipe Pédaleur. Alors plutôt que de vous faire culpabiliser en vous disant ce qu’il ne faut pas manger, ni boire (tristesse… !) Nous allons vous donner des idées pour traverser (oui traverser) du mieux possible cette étape semée de bûches d’embuches  !

Alimentation : voir le côté positif : Plutôt que de voir le verre à moitié vide, voyons-le à moitié plein !

Détaillons point par point tout ce qui est bon pour le cycliste pendant les repas de Noël :

  • Vin rouge : Un repas de fête sans un bon vin c’est comme une sortie à vélo sans côte. Bon c’est comme les côtes, à consommer avec modération si vous ne voulez pas vous retrouver avec les joues rouges ! Les polyphénols contenus dans le vin constituent d’excellents anti-oxydants. Pour rappel les antioxydants vont vous permettre de lutter contre le stress oxydatif au niveau des cellules musculaires qui est une conséquence de l’effort.
  • Saumon et fruits de mer : Le saumon fumé est souvent roi sur les tables de Noël ! Et c’est tant mieux pour les cyclistes. C’est une très bonne source d’oméga 3, des acides gras essentiels à la reconstruction musculaire. Les fruits de mer sont quant à eux de très bonnes sources de protéines (tout comme le saumon) et d’oligoéléments, essentiels à la performance sportive. En plus de cela ils sont très peu caloriques.
  • Chocolat (à condition qu’il soit noir) : Les cyclistes les plus gourmands peuvent se réjouir ! Oui le chocolat aussi fait parti de l’assiette du sportif ! Le chocolat est avant tout une source de plaisir pour le palet et donc pour le cerveau. Ce plaisir suscité libère des hormones appelées endorphines qui sont euphorisantes et stimulantes. Le chocolat est également riche en magnésium qui permet de lutter contre les crampes musculaires. Bon on vous aura prévenu, ce n’est pas une raison pour s’en rendre malade…

Poids : Se fixer une limite à ne pas dépasser

Ne soyez pas trop dur avec vous, mais fixez-vous un objectif de poids à ne pas dépasser. Cette limite de variation corporelle est propre à chacun mais au moins vous saurez à quoi vous en tenir. Si vous « fleurtez » avec le poids maximal que vous vous êtes fixé, vous n’aurez plus qu’à lever un peu le pied sur les repas suivants. 😉

Hydratation cyclisme

 

Autre conseil. Votre organisme va être durement sollicité avec l’enchainement de repas. Pour aider votre corps à mieux éliminer, la meilleure solution est de bien vous hydrater (avec de l’eau cette fois-ci) alors buvez, buvez, buvez.

Rouler pour bruler les calories

Roulez autant que vous pouvez (mais ce conseil est aussi valable tout au long de l’année). Maintenez une activité sportive autant que possible. Vous brulerez des calories et compenserez ainsi une partie des excès. Pour vous motiver, partagez avec nous et les autres Pédaleurs vos sorties hivernales sur le club Pédaleur Strava. Vous pouvez également vous lancer le défi de participer au Rapha Festive 500. L’objectif : parcourir 500 KM entre Noël et le jour de l’An. Si vous roulez 500 km en 8 jours, ne vous inquiétez pas, vous ne devriez pas prendre beaucoup de poids…

Voilà c’est tout !

Il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter de très belles fêtes de fin d’année. Nous vous retrouvons en 2017 la « tête dans le guidon » avec plein de belles choses à venir et en premier lieu une très belle box en Janvier 2017 (la numéro 7). Chute, nous ne dirons rien !

[button link=”https://www.pedaleur.fr/” bg_color=”#1b8a63″]S’ABONNER[/button]