fbpx
Posted in Cyclosportives & compétitions Débuter en cyclisme

Cyclosportive : comment ça se passe ?

Cyclosportive : comment ça se passe ? Posted on 6 mars 2017

Course cycliste

Suite à notre dernier article où l’on vous donnait toutes les bonnes raisons de vous inscrire sur une cyclosportive (peu importe votre niveau) ; vous avez été plusieurs à nous demander comment cela se passait réellement. Voici donc notre expérience de coureur sportif et cyclosportif.

  • Trouvez la bonne cyclosportive

De nombreuses courses sont organisées en France. Choisissez-en une près de chez vous où plus loin si vous souhaitez aller sur place le temps d’un week-end (les Alpes sont un beau terrain de jeu). Choisissez également l’épreuve selon sa difficulté en terme de dénivelé et de distance. Le plus souvent, plusieurs parcours sont proposés (- ou + de 100 km) et même parfois une formule “Rando” plus courte et non chronométrée.

Pour trouver des épreuves, visitez le calendrier cyclosport de Vélo 101 ou les sites du Grand Trophée (le challenge compte pas moins de 11 épreuves principalement dans l’Est de la France), du challenge Assurances Vélo ou le Calendrier du sportif (le site répertorie de nombreuses épreuves partout en France).

  • Inscrivez-vous

Il n’y a rien de bien compliqué pour cette étape. On vous demandera de remplir un formulaire d’inscription et de régler. Le montant peut varier selon les événements, comptez souvent entre 20 et 100€.
Attention, un certificat médical ou une licence vous serra obligatoirement demandé. Si vous ne faîtes pas partie d’un club, demandez simplement à votre médecin un certificat pour la pratique du cyclisme en compétition (la mention ‘compétition’ est obligatoire).

Ce qui est en général compris dans votre inscription

  • Ravitaillement durant la course
  • Repas à l’arrivée (type pasta party)
  • Goodies et même maillot collector sur certaines épreuves.
  • La plaque de cadre et puce de chronométrage
  • Pour ceux terminant leur journée sur le podium, il y aura aussi des récompenses

Réglementation et équipements à prévoir 

Le port du casque est obligatoire tout comme le respect du code de la route (vous n’êtes pas sur le Tour, la circulation n’est donc pas coupée, même si vous verrez des signaleurs aux principaux carrefours d’axes majeurs).
Il vous sera aussi demandé de respecter la nature et de ne pas jeter vos emballages de gels / barres énergétiques sur la route (ça vaut pour toutes vos sorties bien sûr, mais c’est parfois bien de le rappeler !).

Côté équipements, prévoyez de quoi réparer si vous avez une crevaison (chambre à air ou bombe Co2, petite pompe, démonte-pneu). Ne négligez pas non plus les vêtements si vous grimpez des cols en altitude. L’été est trompeur, sachez que même en juillet vous pouvez vous retrouver ‘glacé’ avec 5°C et de la pluie. Un coupe-vent glissé dans la poche est une valeur sûre.

Enfin, même si les ravitos sont compris, on vous recommande de partir avec deux bidons pleins et de quoi manger sur le vélo. Privilégiez des goûts et textures que vous appréciez, c’est toujours plus agréable.

  • Entraînez-vous !

On a ajouté cette étape au cas où, mais vous ne devriez pas l’oublier en principe 😉
Entraînez-vous convenablement sans laisser non plus toute votre énergie dans la préparation. Ceci dépendant bien sûr de votre niveau et de la difficulté de votre objectif. Patience et progressivité sont les maîtres mots pour arriver en forme le jour J. Le but étant de ne pas arriver épuisé sur votre cyclosportive, mais aussi d’avoir suffisamment de kilomètres engrangés pour ne pas subir tout le long.

  • Veille et Jour J de l’épreuve

Les organisateurs vous attendent le plus souvent dès la veille des départs. Au programme de cette journée plus calme et détendue : retrait des dossards et visite des stands exposants pour vous faire découvrir des produits (selon la taille de la cyclo’).
Si vous ne venez que le matin du départ, en général ce n’est pas un problème. Vous pourrez normalement récupérer votre dossard au départ (lisez bien le réglement quand même). Anticipez juste un peu sous peine d’un stress (désagréable) par manque de temps pour se préparer. Arrivez au moins 1h30 avant votre départ. Entre le retrait du dossard, la préparation du matériel, enfiler votre tenue et l’échauffement, le temps passe vite.

Pour ce qui est du départ, rejoignez simplement la zone de départ. Rappelez-vous juste que se placer selon son niveau est plus sympa vis-à-vis de tous. Devant, vous vous ferez doubler rapidement si vous ne pouvez pas suivre les compétiteurs. Derrière, vous devrez ‘remonter’ beaucoup de coureurs et perdre de l’énergie avant de trouver un groupe avec qui rouler à votre allure 😉 Sur les grosses épreuves avec beaucoup de cyclosportifs, un sas peut même vous être attribué.

Pour ce qui est de l’épreuve, difficile de vous dire comment cela se passera. C’est différent pour tous. En tout cas on vous souhaite bonne chance :
Roulez à fond la caisse,
Appréciez chaque kilomètre,
Serrez les dents ! (N’oubliez pas, l’abandon n’est pas une option !)

Bonne cyclosportive !

Pour finir, on peut aussi vous conseiller de découvrir notre box accessoires et nutrition pour cyclistes qui vous accompagnera dans vos aventures cyclistes 😉