fbpx
Posted in Conseils entraînement

Reprendre le cyclisme après une chute

Reprendre le cyclisme après une chute Posted on 17 mai 2018

Les accidents et chutes font partie de notre sport et sont d’autant plus d’actualité ces derniers temps. Ainsi, nous avons décidé de nous pencher sur la thématique du retour au cyclisme après une chute. Comment revenir après coup, comment se motiver à s’entraîner et reprendre du plaisir ? Autant de questions que l’on se pose.

Pour la rédaction de cet article, nous avons recueillis les propos de David Polveroni. Victime d’une très lourde chute en course au printemps 2017, il partage avec nous son retour d’expérience. David a depuis repris l’entraînement, nous l’avons d’ailleurs rencontré lors de notre dernière sortie Pédaleur à Chambéry.

Revenir après une chute vélo

Afin de mieux comprendre son retour à l’entraînement, voici en quelques mots son profil cycliste. Suite à une enfance sportive, il se consacre au VTT puis au cyclisme. Lors de sa première participation à la cyclo Serre Che Luc Alphand qu’il remporte, il prend goût aux cyclosportives. Après plusieurs années de compétition à haut niveau amateur, il revient aux cyclosportives qui lui conviennent mieux.

 Je suis revenu aux cyclos après ma première grosse chute au tour du Chablais en mai 2012, et je m’y suis épanouis autant pour les parcours que pour la bonne ambiance.

Vision du vélo et motivation

Reprendre le cyclisme après chute

Après une lourde chute, la coupure sportive (plus ou moins longue) est de rigueur. C’est le temps d’arrêt nécessaire au repos physique mais pas uniquement. Cette période d’ailleurs souvent mal vécue laisse place au traumatisme d’après chute, ou encore au doute et à la frustration. David affirme que sa vision du cyclisme n’a tout de même pas changé. Son rapport au vélo n’est pas différent depuis. En revanche, certains aspects de notre sport sont plus présents comme la vulnérabilité du cycliste tant pointée du doigt par tous actuellement.

Nous sommes de plus en plus vulnérables, et certains n’en n’ont pas conscience.

Remonter sur le vélo, reprendre le chemin de l’entraînement doit se faire en douceur. C’est souvent l’élément clé. Tout d’abord, d’un point de vue médical bien sûr mais aussi avec de la patience pour retrouver la motivation de rouler et les bons gestes sur le vélo. Patience pour les passionnés frustrés de cette coupure forcée ! Pour les cyclistes plus traumatisés par leur chute à vélo, l’envie reviendra et c’est souvent elle qui joue le rôle moteur pour récupérer physiquement plus rapidement. La privation de pédaler et l’envie de remonter sur son vélo, de se dépasser à nouveau, de découvrir de nouvelles routes, de rouler avec des amis reviennent souvent parmi les sources de motivation premières.

Je dirai même que le vélo est l’unique source de motivation qui m’a permis de retrouver si vite un physique. Sans ça je me serai surement laissé aller.

Conseils pour reprendre le cyclisme après une chute

entrainement cycliste après chute

Avant d’envisager une reprise avec des entraînements spécifiques, pensez à la progressivité. C’est le maître mot lors d’un retour au cyclisme après une chute ou une blessure importante. Écouter son corps permet d’avancer selon son rythme mais aussi de refaire les fondations de votre physique. Un plan d’entraînement peut être nécessaire afin de vous rendre compte de la progressivité à adopter selon les conseils de votre médecin. Mais cela n’est pas obligatoire si vous ne mettez pas “la charrue avant les boeufs”. Patience donc pour des entraînements très spécifiques sur le vélo, qui viendront dans un second temps.

Tout s’est fait naturellement, en fonction de la remise en charge possible sur ma jambe. Ceci correspond au pourcentage de son poids en kg pouvant être supporté. Le but au début c’était surtout de refaire tourner l’articulation.

Après des exercices propres à vos besoins et selon la gravité de votre blessure, recommencez par de petites sorties. Au fur et à mesure, vous pourrez augmenter le nombre de kilomètres et l’intensité de l’effort. Gardez à l’esprit que ceci varie d’une personne à l’autre et que les besoins de chacun sont différents. La performance viendra avec le temps. David dit assez bien d’ailleurs qu’il n’y a pas non plus de science exacte.

À mon second rendez-vous, mon chirurgien m’a dit qu’il fallait oublier le vélo pour une période comprise entre 2 et 10 ans. J’ai aujourd’hui presque 8 000km depuis le 1er janvier. Le corps humain est doté de ressources que l’on n’imagine pas !

Pour avancer, rien de tel que de se fixer quelques mini-objectifs réalistes à atteindre lors de votre reprise. Une fois “un pallier” validé, la satisfaction sera grande et cela vous poussera à avancer vers le suivant !

Et n’oubliez pas : “Le vélo, ça ne s’oublie pas !”

Le message de David si vous vous lancez sur une cyclo cette année !

Cyclisme après chute D. Polveroni

Pour réussir une cyclosportive, il faut être sérieux. On ne peut pas partir sur une Étape du Tour par exemple, sans un minimum d’entraînement.  Cela dépend du niveau de l’objectif souhaité et des capacités de chaque cycliste. Il faut aussi et avant tout prendre du plaisir dans ce qu’on fait. Savoir pourquoi on le fait et ceci à toutes les étapes de cet aboutissement.

Vous pouvez suivre David sur ses comptes Strava et Instagram. Rejoignez aussi notre peloton Pédaleur Strava pour rencontrer les cyclistes qui roulent près de chez vous.

Pour remonter en selle et faire le plein de motivation, abonnez-vous à la box ! L’édition de mai est encore disponible 😉

 

Crédits photos : J. Poulenard et D. Polveroni