fbpx
Posted in À la Une Conseils entraînement Débuter en cyclisme

Comment s’habiller pour rouler à l’automne ?

Comment s’habiller pour rouler à l’automne ? Posted on 24 octobre 2019

L’automne est très certainement l’une des plus belles saisons pour faire du vélo. Les conditions météo sont agréables et permettent encore de belles parties de manivelles. Les couleurs jaunes et orangées donnent une nouvelle tournure à notre terrain de jeu. C’est à coup sûr le moment ou jamais pour en profiter avant la fin de saison cycliste. En matière d’équipements, le choix peut cependant vite s’avérer compliqué pour les cyclistes : entre les matinées fraîches, les belles après-midis où on profite de l’été indien, les averses qui parfois peuvent nous surprendre… Dure vie de cycliste !

Découvrez dans cet article, nos conseils “terrain” afin de vous aider à choisir vos équipements pour faire du vélo à l’automne.

Les bons gestes à adopter en cette saison

Être bien habillé pour rouler à l’automne est important. Mais il est essentiel de savoir quand votre corps à besoin d’être au chaud ou bien de respirer afin d’évacuer l’humidité générée par la transpiration. En cette saison le maître mot à retenir pour choisir son équipement est ADAPTATION ! Cela vous évitera de prendre froid mais aussi de subir l’effet “cocotte-minute” sous votre coupe-vent ! Pensez systématiquement à enlever ou ouvrir votre veste/coupe-vent/k-way lorsque vous êtes en plein effort. Ceci est notamment valable en montée quand l’effort augmente et que vous transpirez. Au sommet, dès que vous entamez une descente, pensez à bien vous rhabiller immédiatement. C’est précisément là où vous pouvez prendre un coup de froid…

De plus, pensez à protéger vos extrémités, particulièrement sensibles. La tête, le cou, les pieds et les doigts sont mis à rude épreuve quand les températures chutent. Il est donc primordial de les protéger. Une paire de gants, de sur-chaussures ou un sous-casque sont faciles à emporter et à glisser dans la poche du maillot au cas où. Vous ne le regretterez pas si le besoin s’en fait sentir !

Vêtements cyclistes : nos indispensables à l’automne

Le haut du corps, ainsi que les extrémités sont toujours plus sensibles que les jambes. Ainsi, lorsque la météo est changeante, mieux vaut partir rouler en cuissard court mais en étant bien habillé au niveau du torse. Si vous prenez froid ce sera au niveau de la poitrine et non des mollets !

Indispensable : commencez tout d’abord par porter un sous-maillot. Celui-ci permettra à votre haut du corps de rester au sec tout en profitant de la confortable chaleur corporelle. Différents types de sous-maillots existent et à la mi-saison, nous vous conseillons un sous-maillot sans manches et très respirant (en maille). À l’approche de l’hiver vous pouvez opter pour la version manches longues, mais veillez à choisir un modèle respirant.

Par dessus et selon la température du jour, choisissez un maillot manches longues, ou un maillot manches courtes, complété avec des manchettes. Personnellement nous préférons la seconde option, car elle présente l’avantage de pouvoir ôter les manchettes lorsque la température monte (dans une côte par exemple), puis la possibilité de les remettre ensuite pour la descente.

Enfin, dernière couche à avoir avec soi : un coupe-vent (sans manches étant l’idéal à l’automne). Si la pluie ou le vent s’invitent durant votre sortie ou si vous descendez un long col, on peut vous le dire : il vous sauvera la mise ! De notre côté, on l’emporte toujours avec nous dans la poche du maillot.

Nos accessoires et astuces de coureurs

De nombreux accessoires ont vu le jour chez les marques textiles cyclistes ces dernières années. Nous en avons testé bon nombre que ce soit à l’entraînement ou en compétition, et voici nos indispensables pour rouler et faire du vélo à l’automne. Selon nous, ils doivent être peu encombrants, légers et pratiques à mettre et retirer, pour être glissés rapidement dans la poche du maillot si besoin.

Si les températures sont faibles

Autre zone exposée à vélo : pensez au tour de cou, il vous protégera du froid. Très utile une bonne partie de la saison, vous pouvez l’ajuster à votre guise en le remontant ou non sur votre visage.

Aussi, connaissez-vous les embouts de chaussures ? Ce sont des sur-chaussures mi-saison qui couvrent uniquement l’avant du pied (proposés aux abonnés dans la box Pédaleur de Mars 2019). L’avantage est qu’ils protègent efficacement du courant d’air et que vous pouvez les retirer en deux-trois mouvements ! Autre point positif, si vous avez des chaussures “claires”, cela les protègera des résidus humides de la route ! Chez Pédaleur, c’est devenu l’un de nos accessoires indispensables pour départs matinaux.

En cas de pluie

Une casquette ! En cas de pluie, elle vous protège des projections de la route et elle empêchera efficacement la pluie de couler sur votre front et votre visage. Niveau style : relevez la visière pour un “look cycliste flahute” ! De notre côté on adore.

Dernier accessoire, non textile mais très utile que l’on vous recommande : le garde-boue. Vous l’avez peut être découvert dans la toute première box Pédaleur de Janvier 16. Il vous évitera d’avoir le bas du dos et les reins mouillés avec les projections de la route.

Vous voilà prêts à rouler cet autômne !

Vous pouvez aussi retrouver notre article pour savoir comment bien s’habiller pour rouler en hiver.

Crédits photos : J. Poulenard