fbpx
Posted in À la Une Conseils entraînement Débuter en cyclisme

Entretenir son vélo : les points clés à vérifier

Entretenir son vélo : les points clés à vérifier Posted on 24 mai 2019

On l’aime notre bicyclette ! Ce compagnon de route qui nous permet de partir à la découverte et de profiter de chaque coup de pédale à l’air libre. Mais n’oubliez jamais que pour aller loin, mieux vaut savoir ménager sa monture. Voici quelques rappels pour vous aider à entretenir votre vélo !

Que faut-il faire pour rouler en toute sécurité et éviter les problèmes mécaniques ?

Entretenir son vélo est primordial. Le cyclisme est un sport mécanique. Rappelez-vous qu’un petit entretien régulier permet bien souvent d’éviter les gros ennuis. Votre sortie peut vite devenir un enfer, voir même entraîner une chute !

Pour prévenir tout incident et faire en sorte que vos sorties à vélo restent un plaisir, voici nos meilleurs conseils pour entretenir votre vélo comme un pro !

Check-list des points à vérifier en priorité sur son vélo

Vérifier l’état de ses pneus :

Verification de l'usure des pneus d'un velo

Les pneus sont en contact direct avec le sol. Même si nous n’avons pas la recette miracle pour éviter la crevaison, une surveillance régulière permet bien souvent d’éviter de “finir sur la toile“. Un simple contrôle visuel régulier permet dans un premier temps de vérifier leurs usures et de déceler les possibles hernies sur les flancs du pneu (bosses ou déformations qui pourraient faire éclater le pneu). Surveillez également les éventuelles coupures, ainsi que les morceaux de silex ou de verre qui viendraient se glisser dans la bande de roulement de celui-ci.

Si besoin, retirez le pneu de la jante et avec votre pouce palpez minutieusement l’intérieur du pneu pour voir s’il n’y a pas d’épine ou de corps étrangers cachés dans la gomme qui pourraient provoquer une crevaison.

Dernier point de contrôle : vérifiez la pression avant de partir pour ne pas avoir de mauvaise surprise. La pression idéale de gonflage est indiquée sur le flanc du pneu.

N’oubliez pas de toujours prendre avec vous une chambre à air, une paire de démonte-pneu et une mini-pompe lors de vos sorties… cela vous évitera bien des ennuis !

Le freinage :

Le freinage est un élément de sécurité primordial. Pensez à nettoyer régulièrement les patins pour retirer les éventuelles poussières et autres salissures incrustées. Pour les patins : utilisez de l’eau, un chiffon et un peu d’huile de coude ! À l’aide d’un petit couteau, retirez également les résidus métalliques provenant de la jante et qui viennent s’incruster dans les patins. Attention de ne pas abîmer le patin !

Pour assurer un freinage puissant et limiter le bruit, nettoyez aussi la bande de freinage de la jante pour que celle-ci soit toujours propre. N’hésitez pas à changer les patins dès que vous perdez en puissance de freinage ou lorsque l’usure est trop importante. Pour vous aider, vérifiez le témoin d’usure (il est matérialisé par un trait sur le dessus du patin), lorsque vous approchez de la limite, il est temps de changer vos cartouches.

Controle des éléments de freinage d'un velo

Il en va de même pour les plaquettes de frein pour les vélos équipés de système à disques. Pensez à vérifier régulièrement disques et plaquettes. En règle générale, on admet qu’il est temps de changer vos disques lorsque ceux-ci ont perdu 10% de leur “épaisseur” de départ, (vérifiez les consignes de votre fabriquant). Surtout, évitez toute matière grasse sur les disques, la qualité du freinage en serait largement altérée. Vous pouvez les nettoyer à l’aide d’un chiffon et de produits spécifiques pour qu’ils soient toujours propres.

Un bon freinage vous permet de rester maître de votre vélo et d’éviter souvent la catastrophe.

Nettoyer la chaîne de son vélo :

Pensez à entretenir votre chaîne très régulièrement. Pour cela : trois étapes simples à suivre :

  • Nettoyage : C’est l’étape du dégraissage pour enlever tous les résidus et le gras collé dans les maillons. On vous recommande d’utiliser un produit spécifique dégraissant qui vous facilitera grandement la tâche.
  • Séchage : À l’aide d’un chiffon, frottez la chaîne pour enlever le surplus de dégraissant afin que celle-ci retrouve sa couleur d’origine.
  • Lubrification : Dernière étape pour assurer un passage de vitesse fluide et silencieux. Utilisez de l’huile spéciale vélo (il existe des lubrifiants été ou hiver en fonction des conditions). Essuyez le surplus de lubrifiant pour éviter que la chaîne noircisse trop vite.

Pensez à changer votre chaîne tous les 5000 km environ. Cette indication varie bien sûr en fonction de votre utilisation. Une chaîne qui aura roulé dans des conditions difficiles avec la pluie, la boue s’usera beaucoup plus rapidement.

Nettoyage de la transmission d'une velo

Attention : si vous roulez trop longtemps avec une chaîne usée, celle-ci va abîmer plus rapidement votre cassette et vos plateaux. Alors mieux vaut ne pas trop attendre pour changer ce consommable.

Pour vérifier l’usure de la chaîne, vous pouvez aussi vous procurer un petit outil qui permet de vérifier la tension et d’en déduire son niveau d’usure.

Les câbles et les gaines : 

Ce sont aussi des consommables du vélo. Pensez à les changer régulièrement, notamment les câbles de dérailleur, pour éviter une éventuelle casse. Souvent le cable commence par “s’effilocher”, rendant le passage des vitesses moins précis : soyez vigilant à ce moment !

L’humidité est l’ennemi numéro 1 de votre transmission ! Si vos câbles commencent à s’oxyder, c’est également l’indication qu’il ne vas pas falloir tarder à les changer.

Au moment du changement des gaines, le ruban de cintre sera retiré, pour une bonne prise en main, ce sera également l’occasion de le remplacer.

Cables et gaines du velo

Les éléments de serrage :

Pensez à faire un check régulier pour l’ensemble des serrages du pédalier, tige de selle, potence, porte bidon, pédales, direction… et même des serrages rapides de roues si vous ne les enlevez que très rarement.

Pour la direction, elle doit être fluide et sans jeu. Respectez bien les couples de serrage, pour cela utiliser une clé dynamométrique. Si vous avez un doute, consultez votre vélociste qui sera vous conseiller.

La propreté est de mise :

Pensez à nettoyer votre vélo régulièrement, surtout si vous avez roulé sous la pluie ou sur un terrain gras. Rappelez-vous que votre vélo et ses composants n’aiment pas (pas du tout) l’humidité ! Lavez votre vélo avec des produits spécifiques et prévus à cet effet. Toutefois, pensez également à le sécher pour éviter que les visseries n’en viennent à rouiller. Lubrifiez la chaîne après le nettoyage pour que votre vélo soit en parfait état, prêt pour votre prochaine sortie.

Si vous avez des doutes concernant la mécanique de votre vélo, n’hésitez surtout pas à vous rendre chez votre vélociste. Il sera bien souvent de bon conseil pour vous aiguiller et assurer le remplacement des pièces si nécessaire. Ne prenez pas de risques, il serait dommage d’abîmer ou de casser des pièces à cause de mauvaises manipulations.

Voilà. Dans cet article nous avons synthétisé les points de contrôle qui nous semblent essentiels pour maintenir votre vélo en bon état. Gardez à l’esprit que bien souvent, un rapide contrôle permet d’éviter les gros problèmes mécaniques.

À vous de rouler !

Et n’oubliez pas, avec la box PEDALEUR, recevez tous les deux mois des produits et accessoires (nutrition, produits d’entretien, textile, soins sportifs, etc.) pour vous accompagner dans votre pratique cycliste. Découvrir la box des cyclistes !

Plus de conseils ? Retrouvez notre article sur les bonnes pratiques pour rouler avec un groupe de cyclistes.