fbpx
Posted in À la Une Débuter en cyclisme Entretien du vélo

Comment nettoyer sa chaîne de vélo ?

Comment nettoyer sa chaîne de vélo ? Posted on 7 avril 2021

Le vélo peut être considéré comme un sport mécanique. Il est donc normal et même important de prendre régulièrement le temps d’entretenir sa bicyclette pour assurer un fonctionnement optimal. Bien nettoyer la chaîne de son vélo est un point de passage obligé pour tout cycliste ! La chaîne est l’élément central de votre transmission. C’est en effet elle qui assure le transfert de puissance de vos cuisses vers la route !

Avoir une chaîne de vélo bien propre

Garder sa chaîne en bon état, propre et parfaitement lubrifiée, permet d’assurer une meilleure qualité de transmission. Nettoyer régulièrement sa chaîne permet de conserver un passage de vitesses fluide. Vous diminuerez ainsi le risque de déraillement et de « saut de chaîne », mais vous éliminerez également les bruits « parasites » entendus dans les pelotons… 🙂

Autre point important connu des cyclistes aguerris : Une chaîne de vélo bien entretenue participe à la longévité des différents composants de votre transmission. En effet rouler avec une chaîne sale et usée, va entraîner à long terme une usure plus rapide de vos plateaux et pignons de cassette.

Comment nettoyer sa chaîne :

La bonne nouvelle, c’est qu’entretenir sa chaîne de vélo reste une opération de maintenance très simple, à la portée de tous, et ne demande que peu de temps. Pour un nettoyage efficace il suffit de respecter les trois étapes suivantes :

1 – Le Dégraissage

Cette étape consiste à enlever les anciennes traces de graisse et de cambouis présentes sur votre chaîne qui se sont formées au fil des kilomètres et qui lui donne cet aspect « noirci ».

L’utilisation d’un dégraissant spécifique vous facilitera grandement la tâche. On trouve aujourd’hui de plus en plus de produits végétaux (exemple : box PEDALEUR du mois de Mars 2021) redoutablement efficaces. Vous pouvez également utiliser du « produit vaisselle » mais le résultat sera un peu plus approximatif et demandera plus de temps. Pour l’application, vous pouvez utiliser un chiffons, une éponge, une brosse ou un nettoyeur de chaîne. Chacun sa technique, l’important étant de bien supprimer les excédants de gras pour obtenir une chaîne bien propre et qui « brille ».

Pour les chaînes très « sales », appliquez généreusement le dégraissant sur votre chaîne, vos pignons et plateaux en frottant avec une brosse ou un pinceau et rincer le tout à l’eau.

Photo : Scott Sports

2 – Séchage

On peut facilement oublier cette étape. Et pourtant, passer à la lubrification sans avoir pris le temps de sécher sa chaîne réduira drastiquement l’efficacité de l’application du lubrifiant.

Pour cette étape rien de bien compliqué, un chiffon sec suffira pour éliminer toutes les traces d’humidité encore restantes.

3 – Lubrification

Cette étape consiste à poser du lubrifiant « neuf » sur votre chaîne. Pour une lubrification efficace, appliquez soigneusement une goute de lubrifiant maillon par maillon. Faites tourner les manivelles de votre pédalier pour assurer une répartition homogène et si vous avez des « coulures », n’hésitez pas à enlever le superflus de produit si besoin.

Tout comme les dégraissants, de nombreux types de lubrifiants sont disponibles. Chacun ayant des caractéristiques différentes en fonction des conditions d’utilisation (été/hiver) et on trouve de plus en plus de cires végétales et de produits biodégradables. Nous proposons régulièrement aux abonnés PÉDALEUR de découvrir de nouveaux produits utiles et de qualité.

Pour l’application reportez-vous à l’étiquette du produits choisi. Certains produits nécessitent un temps de séchage avant d’aller rouler, voir même une double application avec un temps de sèche au milieu.

Et c’est tout !

Pas besoin d’appliquer ce protocole complet de nettoyage après chaque sortie. Un rapide “coup de chiffon” pour enlever les traces de gras en formation vous permettra de conserver une chaîne propre. En moyenne et dans des conditions normales, un nettoyage complet avec dégraissage et lubrification sera nécessaire tous les 500/600 km. Bien entendu ce kilométrage est donné a titre indicatif et dépendra des conditions, notamment météorologiques, rencontrées pendant vos sorties.

À vous de jouer !

Vous avez aimé cet article ? Retrouvez notre article Entretenir son vélo : les points clés à vérifier.