fbpx
Posted in À la Une Conseils entraînement Débuter en cyclisme Entretien du vélo

Partir en vacances avec son vélo : tout ce qu’il faut savoir

Partir en vacances avec son vélo : tout ce qu’il faut savoir Posted on 17 juillet 2021

Chez les cyclistes en vacances il y a deux écoles. Ceux qui n’imaginent pas une seconde partir sans leur compagnon de route et ceux qui hésitent pour des questions d’organisation. Découvrir une nouvelle région en pédalant au grand air. Qui n’en rêve pas ? Dans cet article on vous donne toutes les astuces pour partir en vacances avec votre vélo. En route !

1. La Check-list des indispensables à ne pas oublier 

Partir en vacances avec son vélo demande une certaine organisation, mais on vous rassure, rien d’insurmontable ! N’hésitez pas à préparer vos affaires en avance pour ne rien oublier, surtout les choses dont vous ne pouvez pas vous passer pour aller rouler. Dernier check-up avant le départ, vérifiez si vous avez :

  • Votre casque : la sécurité avant tout, il est hors de question de finir les vacances aux urgences, votre casque doit faire partie du voyage !
  • Vos chaussures : sans chaussures, vous n’irez pas bien loin. Vous n’avez qu’à les glisser dans une pochette de protection, et hop, le tour est joué.
  • Une tenue adaptée à la saison et à la destination : on vous conseille de bien vérifier la météo et de toujours prendre un coupe-vent dans votre poche “au-cas-où”, à vélo ça peut toujours servir !
  • Une ou deux chambres à air et un kit de réparation : impossible de partir sans. Mieux vaut être prévoyant et pouvoir faire face à toutes les éventualités.
  • Vous en aurez besoin pendant les vacances, emportez avec vous vos papiers d’identité ainsi qu’une carte vitale. Si vous roulez seul, notez les coordonnées de la personne à prévenir en cas de pépin. Que vous soyez en France ou à l’étranger, ça peut toujours être utile.

2. Comment préparer son vélo au grand départ 

Avant de partir, un petit check-up de votre machine s’impose. Vous devez impérativement vérifier quelques points clés sur votre vélo. Vous pouvez vous référer à notre article : Entretenir son vélo : les points clés à vérifier pour ne rien laisser de côté et partir serein. Il n’y a rien de plus agaçant que d’avoir un problème mécanique en vacances, n’est-ce pas ? 😉

En ce qui concerne la protection de votre vélo, tout dépend de votre moyen de transport. Il existe des housses de protection rigides ou souples. Si votre vélo risque de “recevoir des coups” pendant le trajet, optez pour une housse rigide pour ne prendre aucun risque d’abîmer votre précieux.

3. Les différents moyens de transport et leurs spécificités

Partir avec son vélo en voiture

Si vous optez pour la voiture, plusieurs options s’offrent à vous :

Le porte-vélo de coffre : il y a de nombreux avantages à installer un porte-vélo à l’arrière de votre voiture. Vous pouvez emporter plusieurs bicyclettes (jusqu’à 6) tout en économisant de la place dans le coffre. C’est assez simple à installer et vous en trouvez pour tous les prix. Nous vous conseillons de choisir un modèle robuste et surtout de bien surveiller votre voiture quand vous faites des pauses sur le trajet. Pensez aussi à bien protéger les vélos les uns des autres avec des mousses de protection ou plus simplement du tissu.

Le porte-vélo de toit : autre option, mettre les vélos sur le toit de la voiture. C’est tout aussi pratique à installer cependant attention à la prise au vent de votre véhicule et aux différents obstacles que vous pourrez rencontrer sur votre chemin (attention à la hauteur au passage d’une barrière de péage ou d’un pont). Son plus gros avantage est de pourvoir transporter de plus grosses charges (intéressant si vous avez des vélos plus lourds).

Dans tous les cas pensez à vérifier plutôt deux fois qu’une l’attache des vélos !

Garder le vélo à l’intérieur de la voiture : si vous ne manquez pas de place, c’est ce qu’il y a de plus simple. Optez pour une housse souple, retirez vos roues et vous êtes prêt à partir !

Astuce : Démonter les attaches rapides de vos roues et les pédales de votre vélo peut vous permettre de gagner une précieuse place 😉

Partir avec son vélo en train

Si vous décidez de partir directement en train avec votre vélo, il y a quelques informations essentielles à connaître. Selon le type de train : votre vélo doit être démontable et placé dans une housse de transport ou rangé dans un espace dédié. Voici les spécificités :

Si vous prenez un TER : vous n’avez pas à payer de supplément pour votre vélo, un espace dédié est prévu à cet effet (selon les places disponibles). À noter que vous êtes en charge de surveiller votre matériel et de ne pas gêner la circulation dans le train.

Emporter son vélo dans un TGV : si vous placez votre vélo dans une housse (120 x 90), c’est gratuit pour toutes les destinations. C’est top ! Dans certains trains vous pourrez réserver un espace pour emporter votre vélo sans le démonter, en revanche il vous faudra débourser 10€.

Voyager en train à travers l’Europe : vous pouvez prendre le train pour aller pédaler dans d’autres pays. Pour vous rendre en Angleterre avec l’Eurostar, vous pouvez réserver un emplacement et transporter votre vélo dans une housse. Concernant le Thalys, votre vélo est également le bienvenue dans une housse et peut vous être facturé. Pour vous rendre en Suisse avec TGV Lyria, même process que pour les deux destinations précédentes, mais cette fois-ci, c’est gratuit.

Partir avec son vélo en avion

Transporter son vélo dans l’avion demande plus d’anticipation et de préparation. Vous devez premièrement vous renseigner sur les conditions et règles de votre compagnie aérienne car le prix varie selon la poids et la taille de votre vélo. Certaines fois, vous n’avez pas à payer si le total de vos bagages n’excède pas 23 kg mais dans la plupart des cas vous aurez des frais supplémentaires.

Puisque votre vélo va être manipulé, vous devez le préparer au départ avec soin. On vous conseille de l’emballer dans du papier bulle et d’opter pour une housse rigide. Il vous faudra également dégonfler les pneus et retirer les pédales. Protégez bien les parties les plus fragiles pour éviter la casse.

Derniers conseils pour la route

Vous avez désormais toutes les cartes en main pour PROFITER pleinement de vos vacances avec votre vélo. Amusez-vous bien, mais surtout restez prudent et renseignez-vous sur votre nouveau terrain de jeu. N’hésitez pas à nous envoyer des photos sur Instagram @Pedaleurclub, nous avons hâte de voyager avec vous.

Pour conclure, partir en voyage avec son vélo, ce n’est pas si compliqué. Beaucoup d’options différentes s’offrent à vous. Si vous n’êtes pas encore convaincu vous pouvez également envisager la location sur place, surtout si vous voyagez dans un pays lointain. Ça peut être l’occasion de tester une nouvelle monture ou une autre activité comme le VTT de descente, le Gravel… 🙂


Pour découvrir tous les deux mois de nouveaux produits à utiliser à l’entraînement (nutrition, entretien du vélo, textile, soin), sprintez découvrir notre box pour les cyclistes.